« bidule ! »

4 Sep

« bidule ! »
Il l’avait crié du fond du couloir qui menait aux toilettes.
Hagards, les trois costumés s’étaient retournés, rouge, honteux. Pas devant eux, non, pas devant.
Il devenait si doux, si complice l’Homme quand il me l’accordait, ce surnom. Le soir, en tête-à-tête. C’était si bon ces nuits ensemble qui n’en finissaient pas, où l’on se tordait, excités, fatigués… Cette union avec un si brillant –et si riche ! – cerveau… Ces chiffres et ces mots qui glissaient en boucle le long de nos nerfs affleurés, ses soupirs, mes pleurs, nos sueurs qui se mêlaient dans ce bureau moelleux aux relents de take always… Cette fatigue qui me prenait, m’emportait, avec ses yeux papillons collés à mon écran, et ce paternel « bidule, t’es un brave, rentre te coucher, il est cinq heures, je relie l’ensemble et j’envoie ça », que le senior partner m’adressait, la main posée sur mon épaule froissée, « c’est bien, mon grand, ton stage finit quand ? on te prendra en junior, tu verras»

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :